Verviers

Fan des bus de la TEC

Cédric, le rat des bus : Sa passion ? Voyager et voyager encore sur les lignes du Tec

Récit de la vie de tous les jours d’un amateur acharné des transports en commun…

Je me lève parfois à 5 heures du matin pour rouler en bus jusqu’à minuit“, explique Cédric Poncelet, un Liégeois de 16ans. A l’heure où les camarades de son âge rêvent de leur première voiture, lui, il ne désire que de belles balades en transports en commun. “J’adore accompagner les chauffeurs du Tec. Je fais souvent des services complets de huit heures en leur compagnie“, poursuit-il.

J’ai un abonnement multi zones et je voyage beaucoup. En tant que passager, je fais des dizaines de milliers de kilomètres par an, juste par passion. Déjà tout petit, ma maman me disait que je n’étais calme que dans un bus.

bus liège bien le bonjour
Bien le bonjour 😉

Cédric, connaît quasiment toutes les lignes liégeoises qu’il emprunte depuis deux ans

De Verviers à Bassenge en passant par Liège. Il lui reste à accrocher à son palmarès la ligne 1011, la plus longue, qui fait Liège-Athus. Quand à ses parents, ils voient son singulier engouement avec indulgence.
Cédric est bien connu de nombreux chauffeurs. L’un d’eux l’a d’ailleurs surnommé le rat des bus. La direction du Tec, elle aussi, visite volontiers son site internet. Car le jeune homme partage son culte du bus sur le Toile. Il a reçu 34.000 visites !
Il y raconte ses pérégrinations en bus, ses relations d’amitié avec les chauffeurs auxquels il doit parler avec modération. Il évoque aussi quelques tranches de vie des usagers et même des détails techniques sur le matériel roulant qu’il connait sur le bout des doigts.
Et à l’exemple d’un critique du guide Michelin reconverti dans le bitume, il donne des appréciations sur les lignes.

“Je préfère, par exemple, la 25 qui va à Ougrée/Boncelles. Les gens y sont super-sympas. Je ne suis par contre pas un fan des lignes 1 ou 4. On y est jamais tranquille, il y a trop de monde.”


Et les études dans tout ça ?

J’essaie qu’elles n’en pâtissent pas trop, mais j’ai la chance de suivre un enseignement par correspondance. Ce qui me permet de consacrer pas mal d’heures à mon loisir.” Ce qui lui laisse aussi le temps d’être bénévole au musée du Transport urbain bruxellois. Tiens, petite devinette, quelle profession compte embrasser Cédric? “Je veux être chauffeur de bus. Ca va de soi, non? Je suis impatient de passer mon permis.”

bus école
L’école qui vend du rêve

La liste des bus de la province de Liège les plus difficiles à prendre en photo

Région Liégoise (Liège) :

8 Saint-Nicolas
40B Vise
42 Flémalle – Mons
45C Bettincourt – Waremme
46 Amay
47 Stockay
49 Jemeppe centre – Seraing athenée
50 Herstal – Haccourt
60 Bressoux – Jupille
62 Aywaille – Spa
66 Herstal – Chênée
74/ Wihogne
77 Herstal – Vottem
80/ Saint-Nicolas
81 Mons
83A Waremme – Hannut
84/1 Hognoul – Fooz
84/2 Pousset – Crisnée
84/3 Noville – Crisnée
87 Ans – Liers
91 Flémalle – Neuville
101 Glons – Emael
128 Waremme – Hannut
175 Oreye (Uniqument écrit Oreye)
247 Oreye – Otrange
375 Crisnee
475 Crisnee
570 Désserte des écoles de Rocourt
575 Oreye – Tongres

Région Verviertoise (Verviers) :

188 Pepinster – Trooz
294 Verviers – Trois ponts
295 Verviers – Spa
388 Verviers – Spa
390 Verviers – Rocherath
393 Verviers Charneux
622 Eupen – Welkenraedt
701 Renoupre – Pepinster
702 Stembert – Rechain
703 Ensivel – Jehanster
705 Mangombroux – Andrimont
706 Champs des oiseaux – Heusy
707 Verviers – Pepinster
708 Ningloheid – Andrimont
710 Kelmis – Eupen
715 Welkenraedt – Kelmis
724 Verviers – Eupen
725 Verviers – Bellmerin
727 Verviers – Houssonloge
738 Verviers – Remersdaal

Région Hutoise (Huy) :

15S Huy – Ohey
18 Huy – Forville
43 Huy – Andenne
44 Huy – Hanneche
45 Huy – Waremme
46 Huy – Antheit
49 Huy – Seraing le château
49B Huy – Flone
50 Huy – Villers le Bouillet
51 Huy – Villers le Bouillet
85C Huy – Flone
125B Huy – Andenne
125B Huy – Java

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code