jean mi ouais ouais ouais

Jean Michel Saive : un sportif liégeois légendaire !

Trois ans après avoir pris sa retraite de la compétition internationale, Jean-Michel Saive, le plus grand joueur de tennis de table (belge) de tous les temps, a officiellement mis un terme à sa carrière de joueur un jeudi soir de 2019 à Bruxelles, à l’occasion de son dernier match de championnat pour le club local d’Auderghem.

Alors oui bien entendu, avec le ping-pong on est loin des strass et paillettes des stars du football. Jean-mi n’a pas une collection et un album Panini qui lui est dédié. Mais saviez-vous que Jean Michel Saive est extrêmement populaire en Chine. Et Pour cause, il est le premier non-chinois à avoir gagné l’open de Chine.

Durant l’interview, Saive a remercié son entraîneur Wang Dayong, qui a été son mentor et une figure paternelle tout au long de son illustre carrière, et a fait part de ses observations sur l’impressionnant développement économique de la Chine.

« Je tiens à remercier M. Wang, qui a été mon entraîneur pendant plus de 20 ans, un peu comme un père pour moi, et m’a aidé à remporter l’Open de Chine 1993, qui est l’une de mes plus grandes réussites », a déclaré Saive.

« J’ai une relation vraiment très spéciale avec la Chine. J’ai de nombreux souvenirs et j’y suis allé au moins 40 fois dans ma carrière. J’ai vu à quel point la Chine a changé au cours des trente dernières années. »

Malgré sa décision de mettre fin à sa carrière de joueur, Saive souhaite toujours rester impliqué dans le sport. « Je vais rester dans le monde du tennis de table et du sport, et jouer un rôle dans ma fédération ou avec la Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF). »

Né le 17 novembre 1969 à Liège en Belgique dans une famille de passionnés de tennis de table, Jean-Michel Saive a commencé très jeune à jouer au tennis de table.

En 1994, il devient le numéro un mondial et est resté en tête du classement mondial pendant un total de 515 jours (du 9 février 1994 au 8 juin 1995 et du 26 mars 1996 au 24 avril 1996).

Il a remporté le titre de champion du monde des clubs avec la Villette de Charleroi en 2001. Le 3 décembre 2015, il a annoncé sa décision de se retirer des compétitions internationales, après que son classement soit tombé à la 164e.

jean mi oui ou i oui
Liege 22/10/2005 2005 Liebherr men’s world cup table tennis / / Picture by MARTIN © SAIVE MANAGEMENT

Sa carrière est également marquée par son histoire d’amour compliquée avec les Jeux Olympiques. Il a participé pour la première fois aux Jeux olympiques de Séoul en 1988, et en 2012, a pris part à ses septièmes et derniers Jeux olympiques à Londres.

Ces dernières années, Jean-Michel Saive s’est impliqué auprès d’instances sportives de premier plan, notamment le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB), dont il est actuellement vice-président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code